Appel à candidatures pour l’étude comparative des universités virtuelles francophones en Afrique

L’Afrique fait face depuis 3 décennies à un fort développement démographique. L’accès à l’éducation de masse constitue un défi majeur pour le continent avec une offre de formation adaptée et un accès au numérique facilité. C’est pourquoi l’AUF lance un appel à candidature pour une consultation.

A partir de 2006, l’AUF a appuyé la création de diplômes à distance africains. Par ailleurs, elle soutient activement le développement d’infrastructures permettant la production in situ de ressources pédagogiques numériques. L’AUF accompagne depuis 2016 le projet Université virtuelle de Côte d’Ivoire (UVCI) pour le développement du numérique éducatif dans l’enseignement supérieur ivoirien ; elle a également monté le projet REAMOOC (Erasmus+) avec notamment l’Université virtuelle du Sénégal ; elle participe avec l’IRD au déploiement  du projet « African Digital Campus » (ADC) financé par l’Agence Française de Développement (AFD) et a soutenu le démarrage de l’Université virtuelle de Tunis.

Forte de ces expériences, l’AUF envisage de soutenir la création d’un consortium / réseau d’universités virtuelles francophones qui permettra de poser les bases d’une collaboration organisée entre différents pays de l’Afrique francophone qui pourront ainsi partager leur expertise dans le domaine de l’enseignement numérique et proposer leur soutien à d’autres pays souhaitant la transformation ou la création d’une université virtuelle. Les réflexions et échanges pourront s’orienter autour des principaux axes suivants afin d’offrir un éventail de choix d’organisation correspondant à chaque contexte spécifique :

  • Modèles de gouvernance ;
  • Modèles pédagogiques ;
  • Modèles technologiques ;
  • Modèles économiques.

Champs d’action : gouvernance, statuts, modèles technologiques et pédagogiques, modèles économiques.

UNIVERSITÉS CONCERNÉES :

  • Université virtuelle du Sénégal (UVS), Dakar, Sénégal, membre de l’AUF depuis 01/01/2018 ;
  • Université virtuelle de Tunis (UVT), Tunis, Tunisie, membre de l’AUF depuis 01/01/2013 ;
  • Université virtuelle de la Côte d’Ivoire (UVCI), Abidjan, Côte d’Ivoire, membre de l’AUF depuis 06/12/2019 ;
  • Université virtuelle de Burkina Faso (UV-BF), Ouagadougou, Burkina Faso, membre de l’AUF depuis 28/05/2020 ;
  • Université virtuelle du Tchad (UVT), Ndjamena, Tchad, membre de l’AUF depuis 24/05/2019

OBJECTIFS :

Pour préparer la création du consortium / réseau, cette étude vise à comparer les différents modèles d’organisation d’universités virtuelles africaines (UVS, UVCI, UVT (Tunisie), UV-BF, UVT (Tchad)) en termes de gouvernance, de modèles pédagogiques et technologiques, ainsi que de modèles économiques.

LIVRABLES :

Le /la consultant.e fournira un rapport (min 25 pages hors bibliographie) intégrant une analyse qualitative et quantitative des structures comparées. Il/elle pourra être sollicité.e pour une séance de restitution.

Il/elle s’appuiera sur une solide analyse bibliographique et sur les interviews des acteurs clés ; il/elle rédigera une fiche de synthèse pour chaque université concernée (diplômes proposés, évolution du nombre d’étudiants, nombre d’enseignants, partenariats, frais de scolarité…) et établira un tableau comparatif des différents aspects organisationnels :

  • Gouvernance (décrets de création, structuration, organigramme…) ;
  • Modèle pédagogique (distanciel, présentiel, hybridation…) ;
  • Modèle technologique (matériel, connexion, partenaires télécom, autres…) ;
  • Modèle économique (coût de la scolarité, formation initiale, formation continue…).

PROFIL DU CONSULTANT :

Enseignant-Chercheur spécialisé dans le numérique éducatif / gouvernance universitaire.

DURÉE ET CALENDRIER DE LA CONSULTATION :

  • Début de l’étude : 1er octobre 2022 ;
  • Fin de l’étude : 15 novembre 2022.

RAPPORT À SOUMETTRE :

  • Date limite : 30 novembre 2022 ;
  • Consulter l’appel à candidatures complet ici

BUDGET :

  • Le montant maximum prévu pour la prestation est établi à :  5 000 EUR TTC ;
  • Le/la consultant.e fera une proposition financière ;
  • Aucun financement de déplacement n’est envisagé dans le cadre de cette étude au-delà du forfait proposé. Les entretiens pourront être organisés à distance et l’AUF facilitera leur organisation.

DÉPÔT DE CANDIDATURES :

Date limite : 15 septembre 2022.

CV détaillé, lettre de motivation, proposition de budget et plan de la fiche de synthèse sont à envoyer à l’adresse :  [email protected]