Le Conseil danois pour les réfugiés recrute un(e) Chef(fe) de projet protection VBG, Maradi, Niger

 

Introduction

Le Conseil danois pour les réfugiés (DRC) porte assistance aux réfugiés et aux personnes déplacées à travers le monde : nous fournissons une aide d’urgence à ces personnes, nous combattons pour leurs droits et nous renforçons leurs opportunités pour un meilleur futur. Nous travaillons dans des zones affectées par les conflits, ainsi que le long des routes de déplacements, et au sein des pays dans lesquels les réfugiés s’établissent. En coopération avec les communautés locales, nous nous efforçons d’atteindre des solutions responsables et durables. Nous travaillons pour une intégration réussie des communautés vulnérables et, lorsque cela est possible, à la réalisation de leur souhait de retour chez eux.

Le Conseil danois pour les réfugiés a été fondé au Danemark en 1956 et est depuis devenu une organisation humanitaire internationale avec plus de 7.000 employés et de 8.000 volontaires. Ayant son siège établi à Copenhague, et présent dans 40 pays, le DRC est une organisation d’aide non gouvernementale, à but non lucratif, politiquement neutre et indépendant et non confessionnel.

Notre vision est une vie avec dignité pour toutes les personnes déplacées dans le monde. Tous nos efforts reposent sur notre boussole morale : l’humanité, le respect, l’indépendance, la neutralité, la participation, l’honnêteté et la transparence.

 

Contexte

DRC est présent en Afrique de l’Ouest depuis 1998, et au Niger depuis 2014. Tout d’abord, DRC au Niger a mis en œuvre un programme transfrontalier visant à améliorer la gestion globale de la sécurité aux frontières dans la région du Liptako-Gourma (région transfrontalière comprenant le Mali, le Burkina Faso et le Niger). L’un des principaux objectifs de ce programme est de réduire les occurrences de violence armée en renforçant les capacités des communautés et des autorités nationales à gérer conjointement la sécurité aux frontières. Depuis 2019, DRC travaille également dans la région de Maradi à travers des interventions de Protection et de sécurité alimentaire et relèvement économique.

 

Objet

Sous la supervision hiérarchique du Program Manager à Maradi et technique de l’unité programme à Niamey, le Chef de Projet protection/VBG est responsable de la gestion du projet dans ses volets Protection et VBG au niveau de Maradi.

Il doit assurer la mise en œuvre des activités du projet sur le terrain dont il a la charge : (organisation des cartographies des acteurs, les sensibilisations, la mise en place de structures communautaires, les renforcements de capacités, les recherches …) dans le respect des procédures de DRC en assurant la qualité du service donné et des réalisations faites dans le respect des lignes directrices de DRC, ainsi que la recherche d’une efficience optimum (respect du budget),

Il a également en charge :

  • Gestion : il/ elle est le responsable de la gestion globale (gestion des activités, des équipes, des ressources financières et matérielles) du projet au niveau de Maradi
  • Mesures financières : il/ elle planifie les dépenses du projet en fonction du plan de mise en œuvre.
  • Conformité : il/ elle assure un travail de qualité en conformité avec les valeurs, l’éthique, les principes de Plan et les principes humanitaires.

Rapportage et communication : il/ elle assure le rapportage régulier des activités terrains et maintien un bon niveau de communication et d’information avec toutes les parties prenantes.

 

Responsabilités

Les responsabilités pour ce poste sont les suivantes :

Gestion Programmatique 

  • Planification : préparation du chronogramme des activités. Organise la réunion de lancement, de suivi et de clôture du projet ;
  • Fournir un appui technique et opérationnel adéquat à l’équipe de mise en œuvre des activités du projet sur le terrain :
  • Identifier les communautés les plus affectées par le conflit et exposées aux risques de protection ;
  • Coordonner les activités de renforcement des capacités des points focaux, des comités de protection, des communautés, des autorités, du personnel des services sociaux et du personnel commis au projet.
  • Accompagner les équipes dans l’identification et la prise en charge des cas de VBG et PBS
  • Coordonner le processus d’AMI (appel à manifestation d’intérêt) pour analyser les marchés et déterminer la faisabilité des transferts monétaires ;
  • Identifier les ménages en insécurité alimentaire sévère (approche communautaire, HEA, etc.) ;
  • Fournir de l’assistance alimentaire à travers des coupons électroniques ;
  • Faire l’identification, le dépistage et les prise en charge régulières des enfants de 6-23 mois des ménages bénéficiaires lors des distributions et référencement ;
  • Suivi de la documentation : maîtrise les attentes en matière de collecte et gestion des preuves d’audit ;
  • Engagement des bénéficiaires et redevabilité : Applique les recommandations en matière de redevabilité ;
  • Coordination interne : S’assure de la bonne coordination et communication avec l’ensemble des départements. ;
  • Coordination externe : Engagé avec les acteurs Humanitaire participe aux réunions externes (GT, et coordination) ;
  • Archivage : Veille à l’archivage des VF des documents projet sur sharepoint.

Gestion De Subvention 

  • Reporting interne : rédige et partage des rapports internes de qualité ;
  • Communication et visibilité : Contribution à la stratégie de communication et de visibilité du projet ;
  • Développement de projets : Appui le développement de nouvelles propositions de projet dans la mesure du possible.

Contrôle Qualité Et Redevabilité 

  • Suivi et évaluation : Coordination avec le MEAL pour le suivi du plan MEAL et la bonne réalisation des activités MEAL ;
  • Leçons apprises : Collecte et capitalisation des leçons apprises pour le projet en cours et les projets à venir ;
  • Recommandations MEAL : Veille à la mise en œuvre des recommandations formuler suite aux évaluations ;
  • Gestions plaintes : S’assure de la mise en place et du fonctionnement effectif des comités des gestions des plaintes. S’assure de la connaissance et de l’utilisation du mécanisme de gestion des plaintes par les bénéficiaires ;
  • Feedback aux bénéficiaires : S’assure du retour d’information aux bénéficiaires à la suite des plaintes.

Ressources Humaines 

  • Recrutement : Recrute le personnel en adéquation avec les besoins et les ressources nécessaires ;
  • Gestion d’équipe : Prépare les plans de travail et congés du personnel. Organise des temps d’échange de qualité et renforce les capacités des équipes au besoin ;
  • Développement du personnel : Identifie les besoins en formation. Organise des évaluations de qualité avec des objectifs de performance pour l’ensemble des membres de l’équipe.

Finance 

  • Demandes de trésorerie : prépare les demandes de trésorerie en fonction des besoins financier du projet chaque mois ;
  • Suivi budgétaire : Planifie les coûts, contrôle la comptabilité et les prévisions. Anticipe toute sous/ sur dépense ;
  • Développement budgétaire : Quand demandé, appuie le développement de nouvelles propositions budgétaires.

Logistique 

  • Achats : Prépare et met à jour du plan d’achat. Anticipe et prépare les demandes d’achat ;
  • Contrôle qualité : S’assure de la qualité des biens et services commandés. Responsable du suivi des stocks ;
  • Véhicules : Planifie les demandes de mouvements et s’assure de la bonne utilisation des véhicules par l’équipe projet ;
  • Communication : Identifie les besoins en termes de communication. Contrôle la bonne utilisation des moyens et ressources.

Communication

  • Succès stories : Veille à la collecte d’images sur les actions terrains permettant de mettre en évidence les réalisations projet ;
  • Communication externe : Participe à la rédaction d’articles / Note de presse pour la communication institutionnelle du projet.

Sécurité

  • Gestion de la sécurité : Entretien une relation étroite avec le Chef d’équipe Sécurité pour développer une connaissance accrue de la zone d’intervention et des menaces. Signale immédiatement à sa hiérarchie toute violation des protocoles de sécurité ;
  • Respecte les règles : Respecte les règles établies et veille à les faire respecter par l’équipe projet.

Gestion technique :

  • Appuyer la conduite des recherches liées aux GBV et le SARE qui seront menées par des consultants dans le cadre de ce projet
  • Adapter les approches de programme actuelles parmi les membres des Groupes d’ancrage local dans chaque contexte afin de renforcer les approches intégrées des programmes de VBG-SARE
  • Renforcer les capacités des groupes d’ancrage locaux sur la mise en œuvre de la théorie du changement des programmes intégrés de VBG-SARE à travers des ateliers et appuis matériels
  • Outiller les groupes d’ancrage locaux pour la poursuite durable de la théorie locale transformatrice du changement en matière de genre

NB : Cette description de tâches n’est pas exhaustive. Certaines responsabilités pourraient être assignées au chef de projet Protection et VBG en fonction des besoins.

 

Qualifications requises

  • Bac +4/5 en sciences sociales / humaines, droit, développement communautaire ou dans un domaine proche ;
  • Expérience solide de travail dans une ONG nationale ou internationale humanitaire sur une position de gestion de projet et management des équipes ;
  • Au moins deux ans d’expérience dans la gestion des projets et de préférence en Protection et VBG et cohésion sociale dans le contexte d’urgence
  • Très bonne expérience dans le sous-secteur de la prévention des conflits
  • Expériences et expertise dans le secteur de la Protection et VBG (centres d’Ecoute et d’Orientation, les assistances de protection, la gestion de cas, etc)
  • Avoir une très bonne connaissance de la région de Maradi
  • Travailler avec autonomie, efficacité et rigueur dans l’accomplissement des tâches et aptitudes à accomplir de multiples tâches dans un délai requis avec un minimum de supervision.
  • Habilité prouvée à interagir efficacement avec les membres de l’équipe DRC, ainsi que les communautés bénéficiaires.
  • L’habilité de traiter l’information nécessaire et correcte pour supporter effectivement et efficacement les activités telles que requises par les programmes sur le terrain.
  • Forte résistance au stress et capacité à travailler dans un rythme accéléré correspondant aux urgences.
  • La confidentialité, discrétion, l’honnêteté et intégrité dans l’accomplissement de ce travail est obligatoire.
  • Être capable de travailler avec des communautés affectées par une catastrophe de manière sensible et participative ;
  • Posséder d’excellentes compétences en communication orale et écrite ainsi que des capacités analytiques.

La volonté et la capacité de faire respecter les règles et procédures de DRC, et de promouvoir le CHS sont nécessaires

 

Compétences et qualités exigées

À ce poste, vous devrez démontrer les cinq compétences essentielles du DRC, à savoir :

  • Viser l’excellence : vous vous concentrez sur l’obtention de résultats tout en garantissant un processus efficace. Vous vous efforcez de produire un travail précis, approfondi et professionnel avec une utilisation optimale du temps et des efforts.
  • Collaborer : vous coopérez avec et impliquez les parties concernées, recherchant activement leur opinion et partageant des informations clés avec elles. Vous soutenez et faites confiance aux autres, tout en encourageant les commentaires.
  • Prendre les rênes : Vous prenez la responsabilité et donnez la priorité à votre travail en fonction de la vision et des objectifs généraux de DRC. Vous prenez l’initiative face à un défi ou une opportunité et vous recherchez des solutions innovantes.
  • Communiquer : vous écrivez et parlez efficacement et honnêtement tout en adaptant votre style et votre ton à la situation. Vous écoutez activement les autres et les impliquez dans le dialogue.
  • Faire preuve d’intégrité : Vous respectez et promouvez les normes les plus strictes en matière de conduite éthique et professionnelle en relation avec les valeurs et le code de conduite de DRC, y compris la protection contre l’exploitation sexuelle, les abus et le harcèlement.

En parallèle vous devez posséder de très bonnes aptitudes à la planification et compétences organisationnelles ainsi que :

  • Compétences avérées en communication (bonne capacité d’écoute, positive, favorable, claire, ouverture d’esprit, constructif et accessible) à la fois écrite et verbale.
  • Aptitudes au leadership, capacités d’apprendre rapidement et très bonnes aptitudes à s’adapter au changement.
  • Volonté de travailler les heures nécessaires pour respecter les délais et capacités à travailler sous pression.
  • Désir de travailler dans un environnement d’équipe collaboratif et proactif, tout en étant capable de travailler de façon autonome.
  • Aptitude avérée à travailler efficacement avec un minimum de supervision, hiérarchiser les tâches et respecter les délais.
  • Proactivité, avec une approche coopérative et collaborative.
  • D’excellentes capacités de communication (notamment l’attention et la patience) sont nécessaires.
  • Sens de l’éthique exemplaire.

Réglementation générale

  • L’employé doit suivre les instructions du DRC en matière de sécurité, de confidentialité et de directives éthiques, y compris le Code de conduite et le Cadre de responsabilité humanitaire ;
  • L’employé ne doit exercer aucune autre activité rémunérée pendant la durée de son contrat avec le DRC sans recevoir l’autorisation préalable pour le faire ;
  • L’employé ne doit s’engager dans aucune activité qui pourrait nuire au DRC ou à la mise en œuvre de tout projet pendant la durée du contrat avec le DRC ;
  • L’employé ne doit pas donner d’interviews aux médias ou publier des photos ou d’autres documents liés au projet sans autorisation préalable ;
  • L’employé doit retourner tout l’équipement emprunté pour le projet au DRC après la fin de la période du contrat ou sur demande.

 

Processus de candidature

Si vous êtes intéressé(e), alors postulez en ligne en allant sur ce site : www.drc.dk/about-drc/vacancies/current-vacancies

Les candidatures ne peuvent se faire qu’en ligne, sur le site indiqué ci-dessus. Vous devez télécharger en ligne votre CV (3 pages maximum) ainsi qu’une lettre de motivation. Le CV et la lettre de motivation peuvent être en français.

Les candidatures réalisées par voie postale, par envoi de courrier électronique ou par dépôt d’un dossier physique ne seront pas considérées.

Le DRC fournit des opportunités égales en termes d’emploi et interdit toute pratique de discrimination basée sur la race, le sexe, la couleur de peau, l’appartenance religieuse, l’orientation sexuelle, l’âge, l’état civil ou bien une quelconque situation de handicap. Le DRC ne pratique aucune discrimination dans le cadre de ses processus de recrutement.

Pour plus d’informations à propos du Conseil Danois pour les Réfugiés, veuillez consulter le site web de l’organisation à drc.ngo.

Les candidatures seront clôturées le  08 février 2023 à 23H59 GMT Néanmoins, il est possible pour le DRC de commencer, dès avant la fin de la publication de l’offre, le processus de recrutement si une candidature répond aux attentes et exigences du poste.

Si vous rencontrez des difficultés techniques, veuillez nous contacter sur cette page: drc.ngo/about-us/job-and-career/support-for-job-seekers.

 

POSTULER