African Parks Network recrute un Responsable Département Conservation et Biodiversité, Fada, Tchad

  

RESPONSABLE DEPARTEMENT CONSERVATION ET BIODIVERSITÉ

PositionResponsable département Conservation et Biodiversité
LieuReserve Naturelle et Culturelle de l’Ennedi (RNCE), Fada_Tchad
DepartementConservation & Biodiversité
Reporte au Directeur de la RNCE
Durée du contrat Deux (02) ans
Date de début prévue01/02/2023

Contexte :

African Parks Network est une organisation à but non lucratif qui assume la responsabilité directe de la réhabilitation et de la gestion à long terme des parcs nationaux et des zones protégées en partenariat avec les gouvernements et les communautés locales. En adoptant une approche commerciale de la conservation, soutenue par le financement des donateurs, nous visons à rendre chaque parc durable à long terme, contribuant ainsi au développement économique et à la réduction de la pauvreté. Nous gérons actuellement 22 parcs dans 12 pays - Angola, RCA, Tchad, République du Congo, RDC, Malawi, Rwanda, Bénin, Mozambique, Zimbabwe et Zambie, Sud-Soudan - pour une superficie totale de plus de 20 millions d'hectares.

 

Aperçu du poste : 

Le responsable de la biodiversité et de la conservation est chargé d'élaborer, de gérer et de mettre en œuvre toutes les stratégies de conservation et de gestion des habitats au sein de la RNCE, et d'informer efficacement les décisions de gestion de la réserve.

 

Principales Responsabilités : 

  • Conseiller et soutenir la direction de la réserve sur la planification de la lutte contre le braconnage et les zones où mettre en place des patrouilles dans la réserve et sa périphérie ;
  • Gérer le département biodiversité et conservation tel que décrit dans le plan d'affaires. Assurer un bon suivi budgétaire (pas de dépassement ni de sous-utilisation). Assurer le respect des SOPs de AP dans toutes les activités.
  • Planifier, mettre en œuvre et suivre toutes les activités de conservation / surveillance écologique dans la réserve, y compris les enquêtes aériennes, le suivi avec pièges photographiques, la surveillance ornithologique, les enquêtes botaniques, le piégeage et le collier des animaux, la surveillance météorologique, etc.
  • Travailler en étroite collaboration avec le département communautaire pour examiner les relations entre les humains et leur environnement dans l'espace et le temps. Se concentrer spécifiquement sur la gestion des pâturages et de l'accès à l'eau en coordination avec les partenaires concernés (PASTOR, PREPAS, ministère de l'élevage).
  • Planifier et mettre en œuvre les études de conservation requises pour soutenir les autres départements (application de la loi, tourisme et développement commercial) comme décrit dans le plan d'affaires.
  • Planifier et gérer les projets de réintroduction d'espèces (autruche à cou rouge, addax, oryx algazelle).
  • Améliorer la conservation de la population relique de crocodiles d'Afrique de l'Ouest.
  • Maintenir et améliorer la base de données écologiques de la réserve.
  • Développer et gérer l'unité de géomatique (SIG + télédétection) relevant du département de la biodiversité et de la conservation, et utiliser les outils géomatiques pour fournir un soutien aux autres départements.
  • Cultiver les partenariats de recherche et de conservation existants, et en développer de nouveaux au niveau national.
  • Fournir des rapports mensuels sur les activités du département à la direction de la réserve. Fournir des rapports scientifiquement solides pour toutes les activités clés mentionnées dans le plan d'affaires.
  • Publier des articles de vulgarisation et des articles évalués par des pairs pour promouvoir la réserve et la conservation.

Compétences et Expériences requises pour le poste :  

  • Forte expérience avérée dans la gestion de la conservation et la recherche, idéalement en Afrique centrale et dans des environnements arides.
  • Solides compétences en gestion d'équipe et de projet.
  • Solides compétences en SIG.
  • Bonnes compétences en analyse statistique et en rédaction.
  • Expérience de travail dans des environnements multiculturels.
  • Capacité d'adaptation à des environnements changeants.
  • Grande résilience - doit être capable de travailler dans des environnements éloignés et difficiles.
  • Compétences administratives et informatiques.
  • Diplomatie et capacité à établir de bonnes relations.
  • Bonnes capacités de communication.
  • Bonne capacité d'analyse et souci du détail.
  • Bonnes compétences en logistique.
  • Orientation vers les résultats.
  • Capacité à prendre des décisions.
  • Aptitude à enseigner et à encadrer.
  • Intégrité professionnelle inébranlable.
  • Forte volonté de vivre dans un environnement rural et une région très éloignée.
 

Qualification requise pour le poste :

Diplôme universitaire (Master, Doctorat, PHD…) dans un domaine pertinent (biologie de la conservation, écologie du désert, anthropologie environnementale, etc.)

Connaissances linguistiques : 

  • Français/ Anglais : Parlé, écrit (obligatoire)
  • Arabe tchadien et/ou du Daza est un atout majeur.

Relations Clés :

  1. Directeur de la réserve
  2. Unité de gestion de la réserve
  3. Directeur AP siège du soutien scientifique
  4. Partenaires techniques et agences gouvernementales

 

Candidature :

Pour postuler, veuillez envoyer votre CV et votre lettre de motivation à l'attention du Directeur de la réserve de l'Ennedi à [email protected] (copie : [email protected] ) avant le 15 décembre 2022.

Les candidatures reçues après cette date limite ne seront pas prises en compte. Seuls les candidats sélectionnés seront informés par email ou par téléphone.