Avis à manifestation d’intérêt pour le recrutement d’un consultant individuel chargé de l’élaboration des modes de gestion des infrastructures hydro agricoles et pastorales, Niger

  

PROGRAMME INTEGRE DE

DEVELOPPEMENT ET D’ADAPTATION

AU CHANGEMENT CLIMATIQUE

DANS LE BASSIN DU NIGER

(PIDACC/BN)

COMPOSANTE NIGER

AVIS À MANIFESTATION D’INTÉRÊT POUR LE RECRUTEMENT D’UN

CONSULTANT INDIVIDUEL CHARGE DE L’ELABORATION DES MODES DE GESTION DES INFRASTRUCTURES HYDRO AGRICOLES ET PASTORALES

PAYS : NIGER

NOM PROGRAMME : Programme Intégré de Développement et d’Adaptation au Changement Climatique dans le Bassin du Niger (PIDACC/BN) Composante Niger.

SECTEUR : Développement Rural

Référence de l’accord de financement : DON GCF

N° d’Identification du Projet : P-Z1-C00-071

Reference de l’avis : N°005/2022/UNC/PIDACC/BN

  1. La République du Niger a fait une demande de financement auprès du Groupe de la Banque Africaine de Développement à travers le Don du Fonds Vert pour le Climat (GCF) afin de couvrir le coût du Programme Intégré de Développement et d’Adaptation au Changement Climatique dans le Bassin du Niger (PIDACC/BN), Composante Niger et a l’intention d’utiliser une partie des sommes accordées au titre de ce Don pour financer le recrutement d’un consultant individuel chargé de l’élaboration des modes de gestion des infrastructures hydro agricoles et pastorales.
  2. Les services prévus au titre de cette prestation sont :
  • S’entretenir avec les parties prenantes (services techniques, autorités administratives, communales, coutumières, Projets/Programmes, structures communautaires et organisations féminines locales, associations de jeunes etc.,) sur la gestion des infrastructures communautaires ;
  • Faire un état de lieux des modes de gestion des infrastructures hydro agricoles, halieutiques et pastorales existants ;
  • Analyser ces différents modes de gestion des infrastructures hydro-agricoles, halieutiques et pastorales tout en dégageant leurs forces et faiblesses;
  • Faire le point des dispositions mis en place pour l’entretien et la maintenance des infrastructures et relever les contraintes.
  • Vérifier la disponibilité et la viabilité des ressources financières pour l’entretien des infrastructures ;
  • Prendre en compte les aspects environnementaux dans les modes de gestion des différentes infrastructures ;
  • Elaborer en accord éventuellement avec la réglementation en vigueur, les différents modes de gestion et d’entretien genre sensible adaptés afin d’assurer la durabilité des infrastructures hydro agricoles, halieutiques et pastorales ;
  • Valider, avec les parties prenantes, les modes de gestion et d’entretien des infrastructures hydro-agricoles, halieutiques et pastorales élaborés.
  • Décrire les profils des comités de gestion, leurs principales missions et le rôle de leurs membres.
  • Définir avec les parties prenantes les modalités et étapes de mise en place des structures de gestion et les schémas de gestion et d’exploitation participative des infrastructures ;
  • Elaborer les modèles de documents statutaires (Procès-verbal de mise en place de comités de gestion, statut, règlement intérieur, formulaire de reconnaissance des structures à mettre en place) ;
  • Proposer des modes de financement durable de l’entretien et de maintenance des infrastructures ;
  • La mission devra être conduite selon une approche participative en étroite collaboration avec les différents acteurs clés. Le consultant s’inspirera des documents de références disponibles au niveau des Ministères sectoriels concernés. La durée prévisionnelle de l’étude est de Cent (100) jours.
  1. Le Ministre de l’Hydraulique et de l’Assainissement (MH/A) à travers l'Unité Nationale de Coordination (UNC) du Programme invite les consultants individuels à présenter leur candidature en vue de fournir les services décrits ci-dessus. Le dossier de candidature devra être composé de: (i) CV détaillé faisant état de la formation, de l’expérience professionnelle et des missions similaires (ce CV doit comporter la date de début et de fin de chaque expérience professionnelle) ainsi que les attestations ou certificats de services faits, et (ii) copies des diplômes et des attestations de formation.
  2. Les critères d’éligibilité, l’établissement de la liste restreinte et la procédure de sélection seront conformes aux « cadre de Politique d’acquisition » de la Banque Africaine de Développement, Edition octobre 2015, qui sont disponibles sur le site web de la Banque à l’adresse : http://www.afdb.org.
  3. Les critères de qualification pour la mission et le processus de sélection :

Évaluation des CV et établissement d’une liste restreinte d’au moins trois candidats qualifiés pour la mission. Le candidat le mieux qualifié et le plus apte à assurer pleinement la mission sera retenu pour la négociation du contrat. Les consultants seront évalués sur la base des critères ci-après :

(i)  Qualification du consultant (diplômes, formations) : 20 points

Il doit avoir une formation universitaire d’au moins BAC + 5 en Sociologie, en Economie, en Gestion, en Planification, Génie Rural, Agronomie, Foresterie ou tout autre diplôme connexe.

  • (10) points si BAC + 5 au moins ; 0 point si niveau inférieur à BAC+5;
  • (10) Points si diplôme dans les domaines d’expertises cités ou tout autre diplôme connexe, sinon 0 point.
  • Expérience générale et spécifique pertinente pour la mission : (70 points)
  • Expérience professionnelle générale: 10 points
  • Il doit justifier d’au moins dix (10) ans d’expérience professionnelle dans les domaines précités (Si 10 ans d’expérience professionnelle ou plus 10 points, sinon 0 point);
  • Expériences spécifiques: 60 points

Pour mener à bien cette mission, le consultant doit :

  • Avoir trois (03) expériences en élaboration des modes de gestion des infrastructures hydro agricoles, halieutiques ou pastorales (10 points par expérience soit 30 points);
  • Avoir deux (02) expériences en établissement des états de lieux des infrastructures hydro agricoles, halieutiques et pastorales (06 points par expérience soit 12 points)
  • Avoir trois (03) expériences en mise place des comités de gestion des infrastructures hydro agricoles, halieutiques ou pastorales (06 points par expérience soit 18 points) ;
  • Connaissance de la zone et de la langue : 10 points
  • connaissance de la zone d’intervention du projet : 05 points;
  • connaissance d’au moins une langue du terroir : 05 points.

La note minimale requise pour être éligible est de 70 points sur 100

Le candidat ayant obtenu la note totale la plus élevée et supérieure à la note minimale ci-dessus sera invité à négocier un contrat.

  1. Les consultants intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires notamment les TDR de la mission auprès de l'Unité Nationale de Coordination du PIDACC/BN sis au quartier Koira Kano derrière le Camping Touristique à l'adresse suivante : E-mail : [email protected] et [email protected]; Tel : (+227) 20 37 12 32 ; Cel : (+227) 96 08 34 42 aux heures d’ouverture de bureaux de 8 heures à 17 heures 30 minutes du lundi au jeudi et les vendredis de 8 heures à 12 heures.
  1. Les expressions d'intérêt rédigées en langue française doivent être transmises en version papier ou par voie électronique aux adresses mentionnées ci-dessus au plus tard le 29/11/2022 à 09 heures et porter expressément la mention « le recrutement d’un consultant individuel chargé de l’élaboration des modes de gestion des infrastructures hydro agricoles et pastorales du PIDACC/BN, composante Niger ».

MINISTERE DE L’HYDRAULIQUE ET DE L’ASSAINISEMENT

SECRETARIAT GENERAL

UNITE NATIONALE DE COORDINATION DU PIDACC/BN

  • l'attention : SIAKA OUMAROU, Coordonnateur National BP: 267, NIAMEY, NIGER

 

TEL: (+227) 20 37 12 32

E-mail: [email protected]" [email protected]